Les lavoirs

En 1899, le Conseil municipal décide de faire construire dans la commune huit lavoirs abrités dans les principaux hameaux.
Jusqu’à l’arrivée de l’eau courante dans la commune, ils étaient très utilisés pour rincer la « buye » (lessive).
Actuellement, seuls deux lavoirs subsistent et sont régulièrement entretenus : celui du Nan et celui de la Touvanche.