Les maisons dauphinoises

Les maisons dites « dauphinoises » sont typiques de notre patrimoine local.
Elles se distinguent par des murs épais en pisé avec un toit à quatre pans couvert de tuiles écailles. Ces toitures à forte pente qui semblent démesurées ont une rupture d’inclinaison en fin de toit pour permettre de rejeter la pluie et les chutes de neige loin des murs. Ces débords de toit, souvent, se prolongent au-dessus des ouvertures de granges pour former de vastes avancées supportées par des consoles.
La maison de plan rectangulaire est compacte avec, d’une façon générale,  deux niveaux à usage d’habitation et des ouvertures régulières et symétriques, alignées tant horizontalement que verticalement, concentrées sur les façades sud et ouest. Quasiment pas d’ouvertures sur les façades nord et est, exposées au froid.