La chapelle d’Avaux

Le hameau d’Avaux était appelé autrefois « Vallibus » en raison de sa situation dans la
vallée du Guiers. Ce nom devient par la suite « Vaux » puis « Avaux ». Avant la révolution, Avaux était une paroisse. En 1270, elle avait pour patron St Hilaire et dépendait de l’évêché de Belley. Au XIème siècle, Avaux dépend du Prieur de Pont de Beauvoisin.

  • Le cimetière

Jusqu’à la fin du XIXème siècle, le cimetière était clos par une haie vive qui soutenait le terrain et un chemin en faisait le tour. En 1893, le côté sud sera clos en maçonnerie puis un mur sera construit côté ouest en 1909. En 1993, on pouvait répertorier une cinquantaine de tombes ayant quelques monuments mais surtout des épitaphes sur des coeurs. La plus ancienne pierre tombale daterait de 1843.

  • La chapelle

Elle est construite avec des murs épais et seules de petites ouvertures au midi et dans le coeur l’éclairent. Son abside est voûtée en cul de four. Sur la gauche se trouve la sacristie ; à droite, un autel latéral. La façade était autrefois surmontée d’un campanile abritant depuis 1532 une cloche de 350 livres.
Au XVIIIème siècle, l’église fut ornée d’un chemin de croix en gravure d’Epinal et de
statues en polychrome représentant la Vierge et St Hilaire. Sous la convention, un décret de 1792 autorisait les communes à convertir les cloches en canon ; les statues furent cachées dans les maisons et la cloche d’Avaux mise en sécurité sur l’autre rive du Guiers. En 1807, elle sera installée dans le clocher de Pont de Beauvoisin Isère.
Sous la restauration, le campanile fut remplacé par un petit clocher de bois. A l’intérieur
de la chapelle, on posa un plafond de bois à 3 pans, en faux caissons. Les deux autels
furent habillés de bois peint en faux marbre, des fresques furent peintes dans le choeur
et une table de communion en noyer installée.
Après la guerre de 1914-1918, peu à peu, la chapelle sombra dans l’indifférence puis
l’abandon et le manque d’entretien.
En 1986, un inspecteur des Beaux-arts prit une mesure conservatoire. En 1988, les
portes délabrées sont remplacées en gardant les anciennes ferrures. En 1991, réfection du toit, du clocher et de l’enduit des murs. En 1992, remplacement du plancher et du plafond à l’identique ; création de l’association « les Amis de St Hilaire d’Avaux » qui continue l’aménagement intérieur, la décoration et rétablit des cérémonies dans la chapelle.

Actuellement dans la chapelle :

Le chapelet est prié toute l’année, le jeudi soir.

La messe est célébrée :

  • le 25 mars, fête de l’Annonciation et date anniversaire de la bénédiction par Monseigneur Ricard
  • le 2 novembre, fête des Défunts
  • le 8 décembre, fête de l’Immaculée Conception.

 

De nombreux baptêmes ont lieu dans la chapelle à la demande des parents qui trouvent en ce lieu une atmosphère chaleureuse de prière.

La chapelle est ouverte :

  • du 1er juin au 30 août

tous les dimanches après-midi de 15 h à 18 h

  • pour les journées du Patrimoine

Un bénévole de l’association des Amis de Saint-Hilaire d’Avaux est présent pour vous guider lors de votre visite.