L’église

Son existence date des XIème et XIIème siècles.
La première église se trouvait à l’emplacement du parking de la Mairie où se trouve la croix portant sur son socle l’inscription « Jubilé 1847 ». Elle ne comportait qu’une nef et un clocher avec probablement 2 cloches. En 1815, une petite nef est ajoutée à la nef principale mais l’église se détériore et a besoin de grosses réparations.
En 1839, lors des travaux, est découverte sous le maître-autel une cippe funéraire datant de la période romaine ; elle mesure 1,50 m de haut sur 60 cm de long et porte l’inscription « à Claudia Albina, fille de Tibérius Claudius Albinus, commandant le vaisseau de la flotte de Germanie, Marcus Pompéius Priscianus, à la meilleure épouse ».
La paroisse compte désormais 2200 âmes. Une nouvelle église est construite en 1846.
En 1850, l’évêque de Grenoble offre le maître-autel de marbre.
En 1901, la commune vient en aide à son église et prend en charge les travaux de restauration du clocher et de la toiture. En 1920 ce sera la réparation de la grosse cloche, en 1949 celle des vitraux du chœur endommagés lors de l’invasion allemande de juin 1940 et en 1959, la réfection du clocher et de la toiture suite à leur destruction par la foudre.
A partir de 1962, l’église s’achemine vers son allure actuelle avec l’électrification des cloches et en 1963, la réfection des peintures intérieures.
En 1980, la foudre frappe à nouveau le clocher que l’on doit réparer. Les enduits extérieurs de l’église et du clocher sont enlevés et les pierres rejointées sont laissées apparentes.

En ce début du 3ème millénaire, un chauffage moderne est installé et le parvis réaménagé.