Influenza aviaire : renforcement des mesures de biosécurité

Le nombre de foyers d’influenza aviaire hautement pathogène a augmenté ces dernières semaines en Europe.
Si vous détenez des volailles de basse-cour ou des oiseaux captifs destinés uniquement à une utilisation non commerciale vous devez:

  •  confiner vos volailles ou mettre en place des filets de protection sur votre basse-cour ;
  •  exercer une surveillance quotidienne de vos animaux.

    Ces animaux sont sensibles au virus de l’influenza aviaire.

Pour rappel, l’influenza aviaire n’est pas transmissible à l’Homme par la consommation de viandes de volailles, œufs, foie gras et plus généralement de tout produit alimentaire.

close

Suivez les nouvelles
et recevez les newsletters

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.
Nouveau site, nouvelle liste de diffusion,
merci de renouveler votre inscription si celle-ci est antérieure à septembre 2020.

Menu